L'abat l'oiseau

L'ABAT L'OISEAU

P1100168

 

L'Abat l'Oiseau ou Tir du Roy précèdera l'Assemblée Générale de l'association et chacun se doit d'y participer: Ce Tir désignera le Roy de la Compagnie, qui par son tir, abattra le premier le petit oiseau de bois disposé au milieu de la carte Beursault à 50m pour les adultes (à partir de Cadet), ou à la perche verticale de 15m.

  Voici ce que disent les textes anciens :

 Art 163 - Au jour et à l’heure indiqués, les Officiers et Chevaliers doivent se trouver dans le jardin du tir, avec tambour et drapeau, les Chevaliers en uniforme, les Officiers revêtus des insignes de leurs grades. Toutefois, il n’est pas nécessaire que la majorité de la Compagnie soit réunie pour que le tirage commence: il suffit, pour cela, aussitôt qu’à sonné l’heure indiquée, de la présence de trois Chevaliers.

Art 164 - Le tirage se fait dans l’ordre suivant: l’Empereur ou les Empereurs par ordre d’ancienneté, d’abord; le Roi, ensuite; puis les Officiers, suivant leur rang; puis, les Chevaliers et Aspirants, suivant le rang qui leur a été assigné par le sort. Nul ne peut tirer hors de son tour, sous peine de nullité du coup. Pour éviter les discussions, la liste des tours est affichée dans le jeu, et chacun porte son numéro d’ordre sur quelque partie apparente du costume. Le secrétaire fait l’appel au premier coup seulement, et, à ce coup, de même qu’à tous les autres ensuite, le Chevalier absent au moment où le numéro qui précède immédiatement le sien vient de tirer perd son tour, sans pouvoir le reprendre si ce n’est au coup suivant.

Art 165 - L’oiseau peut se tirer à la perche, si les localités le permettent: sinon il se tire dans les buttes.

Art 166 - L’oiseau, du volume du pouce à peu près, les ailes et les pattes serrées contre le corps et ne faisant aucun relief, est placé devant le noir de chaque carte, à l’aide d’une tige à collet enfoncée dans la carte, tige sur laquelle il est fixé par la queue, au moyen d’un collage solide, mais sans fil de fer ou laiton.

Art 167 - Le tir à l’oiseau a lieu conformément aux règles générales du tirage, si ce n’est cependant qu’il y a ce jour là, par exception spéciale, dispense d’amendes pour ceux qui manquent la butte à l’un des deux premiers coups ou à tous deux.

Art 168 - Il faut, pour que l’abattage de l’oiseau soit bon et valable, que le corps de l’animal, et non pas seulement une de ses parties, soit abattu, et qu’il ait été touché de la pointe de la flèche, ce qui se constate par la marque que laisse le coup.

Art 169 - Si l’oiseau n’est pas abattu à la fin de la première journée, on désigne, avant de se séparer, un autre jour pour continuer, en indiquant l’heure où doit commencer et celle où doit finir le tirage, qui a lieu, le second jour, dans le même ordre et suivant les mêmes règles que le premier jour.

Art 170 - Lorsque l’oiseau a été abattu, celui qui a fait le coup reste sur le pas, tandis que les Chevaliers présents vont relever l’oiseau et constater si l’abattage est bon et valable. Dans le cas de décision négative, l’oiseau est remplacé par un autre, et le tirage continue. Dans le cas de décision affirmative, l’oiseau est rapporté à celui qui l’a abattu par le capitaine ou l’officier du plus haut grade, à la tête de la Compagnie, qui s’avance, avec tambour et drapeau, par l’allée centrale du jeu, qu’on appelle pour cette raison allée du Roi; le capitaine donne l’accolade au vainqueur, le proclame Roi, lui passe au cou le cordon, insigne de sa dignité, et lui remet immédiatement le prix voté par la Compagnie.

Art 171 - Le Roi proclamé, il n’y a plus d’Officiers, et ceux de l’année précédente se dépouillent de leurs insignes, qu’ils déposent entre les mains du nouveau Roi.

Art 172 - Une assemblée se forme, aussitôt après, pour procéder à la nomination des Officiers. C’est le Roi qui préside, et les élections se font en la forme et sous les conditions prescrites par l’article 49.

L’assemblée ne peut toutefois se former qu’autant qu’il y a plus de la moitié des Chevaliers de la Compagnie présents. Si l’on n’est pas en nombre, l’assemblée pour la nomination des Officiers est remise au dimanche suivant.

Art 173 - Dès que la nomination des Officiers est achevée, le Roi déclare la Compagnie constituée pour l’année et remet la présidence au capitaine. Celui ci fait immédiatement dresser par le secrétaire un contrôle de la Compagnie, qui indique les noms et adresses du Roi, des Officiers, Chevaliers, Aspirants et Honoraires, rangés par ordre d’ancienneté de réception, et qui reste affiché dans la salle de réunion.

Art 174 - En échange du prix qu’il a reçu de la Compagnie, le Roi offre à son tour à ses camarades un prix dont les conditions seront indiquées plus loin, (art. 220, 225, 226,227).

 

Tir a l arc

 

 Billard

Photo guide 14 15 billard

Une matinée "portes ouvertes" est prévue

le samedi 22 septembre 2018

à partir de 9h

2 bis place du Gl de Gaulle à Gagny

Venez nombreux!